Mascotte de scriptor

 

Optimisez le style académique de votre document

Votre mémoire doit refléter votre niveau académique. L’utilisation d’un vocabulaire spécifique adapté à votre formation et discipline est essentielle pour témoigner de votre expertise.

Le style académique répond à un certain nombre d’exigences :

- la neutralité,

- la clarté,

- la précision,

- la logique.

La neutralité

La rédaction d’un travail universitaire doit faire preuve de neutralité.

Cela signifie :

- Se cantonner aux faits : n’émettez aucune supposition. Tout ce que vous avez développé doit pouvoir être justifié factuellement, soit à travers une référence théorique ou par des observations mesurées de terrain.

- Bannir tout jugement de valeur et opinions personnelles :

 Ne portez aucun jugement de valeurs. Les expressions du type : « Jean XXX a réalisé une étude intéressante sur… », « Malheureusement une partie de la population mondiale n’a pas accès à l’eau. » sont à proscrire.

 Ayez recours à la première personne du pluriel (nous) et non à la première personne du singulier (je).

 Ne vous adressez pas directement au lecteur : « Comme vous pouvez le constater … » est à proscrire, préférez des formules comme : « Comme l’étude le montre… ».

 S’il n’est pas précisé dans vos consignes d’apporter un jugement personnel, ne le donnez pas !

 Évitez toute forme de subjectivité et d’expressivité en excluant l’utilisation des points d’exclamation et de suspension.

- Adoptez un ton formel et évitez le langage familier et les expressions populaires (« une usine à gaz », « quèsaco », etc.)

 

La Clarté

Un discours clair est un discours intelligible, sans ambiguïté, qui se comprend aisément. Pour ce faire :

- Privilégiez les phrases courtes et simples (avec un sujet, un verbe, un complément.)

- Limitez les tournures de phrases elliptiques comme par exemple : « Conséquence, le taux de marge a chuté. », « Ci-dessous, un tableau synthétique », « Difficile, dans ces circonstances, de mener à bien la politique publique. », etc.

- Évitez les répétions : si vous avez déjà développé une idée, il est inutile de la repréciser au risque d’alourdir votre travail et de le rendre incohérent.

- Soignez vos transitions : en rédigeant pour chaque début de parties et chapitres, une introduction précisant le contenu de ce qui va suivre et des conclusions entre les parties et chapitre en établissant une relation entre ce qui a été dit et ce que vous allez développer en suivant.

Utiliser également des connecteurs logiques entre vos phrases pour que le lecteur comprenne l’orientation de vos propos.

- Vérifiez que l’intitulé de vos titres correspondent aux idées que vous y exposez.

- Vérifiez que chaque source est correctement référencée.

- Assurez-vous que vos annexes se suivent logiquement et ont un réel intérêt. Pour rappel, tout extrait de document ou document de plus d’une page doit être mis en annexe et non dans le corps du mémoire.

La précision

Être précis, c’est ne pas laisser place à l’approximation. Aussi,

- Éviter les abréviations utilisées dans le langage courant comme « les infos », « les photos », etc.

- Limiter les verbes pauvres : Le tableau ci-dessous vous propose des synonymes pour diversifier l’usage de certains verbes couramment employé dans les mémoires et travaux universitaires :

 

VERBES

SYNONYMES

Être

Exister, consister en, se comporter comme, demeurer, résider dans, constituer, figurer, se montrer, se trouver, former, provenir de, appartenir à, réaliser, représenter, subsister, etc.

Avoir

Disposer, être pourvu de, occuper, conquérir, posséder, offrir, présenter, recueillir, se procurer, acquérir, contenir, bénéficier, rester, tenir, trouver, capturer, détenir, obtenir, renfermer, tenir de, etc.

Étudier

Analyser, élaborer, apprendre, approfondir, ausculter, chercher, considérer, composer, critiquer, examiner, expérimenter, explorer, inspecter, interroger, mûrir, observer, penser, peser, préparer, projeter, penser, prospecter, réfléchir, réviser, rechercher, regarder, s’appliquer, s’initier, s’instruire, s’intéresser à, s’occuper de, se concentrer sur, sonder, traiter, travailler sur, trouver.

Utiliser

Adopter, consacrer, recourir à, se servir de, disposer, manipuler, appliquer, employer, pratiquer, tirer profit de, bénéficier, exploiter, profiter.

Montrer

Affirmer, étaler, déceler, démasquer, dépeindre, démontrer, enseigner, exprimer, indiquer, offrir, illustrer, prodiguer, prouver, représenter, faire preuve de, mettre en évidence, mettre en lumière, annoncer, attester, caractériser, déclarer, déployer, dévoiler, faire voir, instruire, produire, raconter, avertir, communiquer, découvrir, dénoncer, fournir, dessiner, livrer, peindre, rapporter, signaler, témoigner, évoquer, confirmer, décrire, désigner, dire, dénoter, faire connaître, manifester, expliquer, révéler, retracer, signifier, traduire, afficher, établir, dégager, donner, exposer, présenter, proposer, relater, souligner.

Dire

Affirmer, annoncer, ajouter, énoncer, énumérer, assurer, avertir, certifier, communiquer, confier, confirmer, conseiller, conter, convenir de, décider, déclamer, déclarer, demander, disserter, divulguer, expliquer, exposer, exprimer, formuler, indiquer, insinuer, insister, monter, nommer, objecter, observer, opposer, ordonner, persuader, polémiquer, préconiser, prétendre, proférer, professer, prononcer, propager, protester, raconter, réfuter, réciter, répliquer, répondre, rapporter, rétorquer, relater, renseigner, signaler, signifier, soutenir, spécifier, stipuler, témoigner.

Insister sur

Accentuer, appuyer, se concentrer sur, signaler, souligner, mettre en lumière, mettre en évidence, mettre en exergue

Interroger

Approfondir, évaluer, étudier, comparer, consulter, délibérer, déterminer, demander, discuter, examiner, enquêter, inspecter, interviewer, questionner, pressentir, renseigner, scruter, s’enquérir, s’informer, solliciter, sonder,

Évaluer

Arbitrer, calculer, chiffrer, comparer, compter, coter, dénombrer, déterminer, examiner, estimer, expertiser, jauger, mesurer, peser, quantifier, recenser, sonder, supputer.

 

- Limiter les anglicismes

- Bannissez les termes trop vagues comme « beaucoup », « peu », « en général », « De tout temps », « autrefois », etc.

- Utilisez un vocabulaire approprié à votre champ de discipline et des termes académiques.

Le tableau suivant vous propose une liste non exhaustive de termes scientifiques académiques pour « muscler » votre écrit :

 

Un paradigme

« Conception théorique dominante ayant cours à une certaine époque dans une communauté scientifique donnée, qui fonde les types d’explication envisageables, et les types de faits à découvrir dans une science donnée. » (CNTRL)

Une approche épistémologique

État de l’art de la connaissance pour un concept, un domaine donné.

Une étude empirique

Étude qui repose sur l’expérience, le terrain.

Un panel

Échantillon de personnes sélectionnées pour les besoins d’une enquête.

Disruptif

Synonyme de « rupture ». Peut se dire d’une innovation (« innovation disruptif ») qui conduit à un changement radical.

Déduction

Type de raisonnement qui conduit, de une ou plusieurs propositions dites prémisses, à une conclusion. Des principes aux conséquences, de la théorie à l’expérience.

Induction

« Type de raisonnement consistant à remonter, par une suite d’opération cognitives, de données particulières (faits, expériences, énoncé) à des propositions plus générales, de cas particuliers à la loi qui les régit, des effets à la cause, des conséquences au principe, de l’expérience à la théorie. » (CNTRL)

Ontologie

Science de l’être. Par prolongement une approche ontologique vise la définition de l’essence d’un concept.

Praxéologie

Théorie de l’action humaine. Connaissance des lois de l’action humaine conduisant à des conclusions opératoires.

Une étude praxéologique a pour objet l'analyse de l'action humaine.

Transverse

Peut se dire d’une approche qui fait appel à plusieurs théories existante : une approche transverse.

Combinatoire

Peut se dire d’une approche qui fusionne plusieurs théories : une approche combinatoire.

Un Axiome

Vérité admise sans démonstration (car évidente), sur laquelle se fonde un raisonnement. C’est un principe posé hypothétiquement à la base d’une théorie déductive.

Thétique

C’est un adjectif qui concerne une affirmation théorique.

Une inflexion

Changement, modulation, d’orientation dans une philosophie, une approche, une analyse.

Un effet performatif

Qui conduit à une conséquence par le fait même de son énonciation.

 

La logique

Votre écrit doit refléter la logique de votre raisonnement :

- Soignez vos titres : assurez-vous qu’ils soient compréhensibles pour votre lecteur et qu’ils correspondent au contenu qui est développé. Lien cliquable vers l’article : Conseils pour les titres.

- Assurez-vous de la cohérence de la construction de votre plan. Il doit suivre une logique : chronologique ; thématique ; cause  conséquences ; théorie  pratique ; expérience  théorie, etc.) Lien vers l’article : Comment construire un plan de mémoire cohérent ?

- Rédigez des transitions entre chaque partie et chapitre. Lien vers l’article : Soigner vos transitions

- Rédigez des introductions pour chaque partie et chapitre.

- Vérifier la cohérence des illustrations, schémas, tableaux insérés par rapport aux propos que vous développez.

- Ne vous perdez pas dans des détails. Une théorie peut vous paraître très intéressante mais si elle n’a pas de lien identifiable avec votre problématique, elle est inutile.