Mascotte de scriptor

 

L’organisation du travail – la gestion du temps

De la qualité de votre organisation dépendra en grande partie la réussite de votre travail.

S’organiser c’est lister l’ensemble des tâches à effectuer et pour chacune des tâches, attribuer les ressources et délais nécessaires à leur réalisation.

Vous serez confrontés à deux principaux écueils :

La gestion de l’information

Quelques règles d’or :

  • Face à la masse informationnelle, il convient à partir de votre sujet de délimiter et sélectionner pour commencer une dizaine de mots clés qui feront l’objet de vos premières recherches sur le Web et en bibliothèques. De ces premières recherches, découleront d’autres notions secondaires.
  • Triez l’ensemble des informations collectées sous forme de fichiers informatiques ou dossiers papiers et classez les par thèmes. Nommez vos fichiers suffisamment explicitement pour comprendre ce que vous y rangez.
  • Ne multipliez pas les supports qui vous permettent de classer vos documents. Faites soit un dossier informatique soit un dossier papier sinon vous ne saurez plus où sont rangés vos documents.
  • Sur un document à part notez au fur et à mesure l’ensemble des références bibliographiques selon les normes attendues. La rédaction de la bibliographie est un travail fastidieux qui sera facilité en le réalisant progressivement.
  • Faites des fiches pour chaque lecture. Cf : Fiche « Synthétiser un document : faire des fiches de lecture »
  • Si vous avez réunis un ensemble de document sur une même notion, réalisez une note de synthèse de 3 à 5 pages. Cela pourra constituer des paragraphes déjà rédigés que vous serez contents d’avoir réalisé lors de la phase rédactionnelle de votre mémoire et que vous pourrez insérer à votre guise.
  • Effectuez des sauvegardes régulières sur une clé USB ou envoyez-vous par mail votre avancement. Les pannes d’ordinateur sont parfois dramatiques…
  • Imprimez régulièrement tout ce que vous rédigez pour avoir une trace écrite de votre avancée.

La gestion du temps

Quelques règles d’or :

  • Adaptez votre planning à votre mode de vie. Il est inutile de faire sonner votre réveil à 6 heures du matin si c’est pour vous rendormir juste après ou être fatigué et inefficace toute la journée. Si vous êtes un lève tard, levez-vous à midi mais arrêtez vous de travailler plus tard le soir.
  • Fixez vous par jour des petits buts. Si vous avez en tête l’objectif final, vous perdrez rapidement pied et n’en verrai pas le bout. Assignez-vous de petites tâches réalisables par jour et soyez patients. Un mémoire ne se fait pas en un jour.
  • Commencez par les tâches qui vous paraissent les plus pénibles. Le plus dur sera fait, le reste sera donc toujours plus facile et agréable.
  • Rassemblez les tâches de même nature, vous aurez le sentiment d’avoir accompli une partie importante de votre travail et vous pourrez passer tranquillement à autre chose.
  • Prévoyez des contretemps. Il y aura toujours des imprévus, assurez-vous donc une marge d’action. Cela vous évitera de paniquer et d’être sous l’eau si vous n’atteignez pas vos objectifs de la semaine.
  • Notez tout. Ayez toujours un document Word ou un carnet à proximité pour noter toutes les idées ou « belles phrases » qui vous passent par la tête. Les paroles s’envolent et les écrits restent… !